Piolets d'Or - Cerro Riso Patron, 2550m (Chili)
  • Piolet dOr Family in the beautiful Saint Christophe en Oisans ©Piotr Drożdż

  • Complete Piolets d'Or team 2016 ©Piotr Drożdż

  • The most important people of Piolets dOr 2016 at the legendary La Cordee©Piotr Drożdż.jpg

  • Cerro Kischtwar's Manu & Hayden Piolets d'Or ©Piotr Drożdż

  • Cerro Riso Patron expedition Piolets d'Or ©Piotr Drożdż

  • Dave Ding expedition Piolets dOr ©Piotr Drożdż

  • Talung expedition Piolets d'Or ©Piotr Drożdż

  • Legends sharing a good spirit during the lunch in Sain Christophe en Oisans ©Piotr Drożdż

  • Piolets d'Or Carrière Voytek Kurtyka ©Piotr Drożdż

  • Hosts of the evening_Christophe Trommsdorff and Julia Marin ©Piotr Drożdż

Cerro Riso Patron, 2550m (Chili)

A 50kms au sud-ouest du Cerro Torre, le Cerro Riso Patron est bien isolé entre plateau du Hielo Continental et les fjords du pacifique. Lors d’une première tentative en 2014 sur le sommet Sud (toujours vierge à ce jour), un accident interrompit l’expédition dès la base de la montagne. Aguerrie aux logistiques complexes de la région, en Septembre 2015 l’équipe internationale composée des Français Lise Billon et Antoine Moineville et de Jerome Sullivan (franco-américain) se décide à retenter le challenge, accompagnée cette fois de l’argentin Diego Simari (à la place de Martin Elias). Le débarquement s’avérant impossible au pied de leur objectif, l’équipe change ses plans pour jeter son dévolu sur le sommet principal, déjà gravi en 1988 par une équipe italienne. Après 5 jours d’une approche épique, le quatuor ouvre en 3 jours du 22 au 24 Septembre le pilier nord-est, réalisant la seconde ascension de la montagne. « Hasta las webas » est cotée ED- pour 1000m de hauteur, avec des difficultés estimées à AI5+, M5, 90°, X, l’auteur de la cotation prévenant toutefois de sa relativité eu égard à l’isolement des lieux. La descente sera complétée le jour du sommet par l’arête nord puis le flanc est de celle-ci.

Organisateurs et partenaires principaux 2018